Arc réflexe

COMMENT AGIT LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE ?

Le but principal de la réflexologie est d’aider les organes du corps
et le corps dans sa globalité à retrouver l’homéostasie, c’est-à-dire
l’équilibre dans son fonctionnement. Les moyens pour y parvenir
sont nombreux.
Le réflexe est une réaction inconsciente ou involontaire à un
stimulus qui est, dans le cas de la réflexologie, provoquée par
la pression. Le message est transmis par le neurone qui donne
l’information et provoque des modifications physiologiques d’un
organe.
Le corps est pourvu d’une énergie électrique et d’un champ
vibratoire. Cette théorie désormais acceptée permet de confirmer
le rôle du neurone et des nerfs comme transmetteurs et vecteurs de
stimuli, comme celui de la lumière sur la rétine.
L’objectif premier de la réflexologie est de dynamiser et d’harmoniser
ce « réseau électrique », partie du système nerveux et vital,
afin que les messages prodigués par une technique de pression
puissent être transformés en réaction involontaire et inconsciente,
c’est-à-dire en réflexe neurovégétatif, et atteindre les organes du
corps.
Les pieds sont particulièrement bien adaptés et innervés puisque
pourvus de plus de 7 200 terminaisons nerveuses chacun.

La stimulation des zones réflexes des pieds provoque une action réflexe.
Certaines actions réflexes sont très simples et très courantes, comme
celle du soubresaut de la jambe par un coup porté au genou, appelé
réflexe rotulien.

Pour déclencher une action réflexe, un stimulus est toujours
nécessaire. En ce qui concerne la réflexologie plantaire, ce stimulus
consiste en une pression du doigt sur une zone réflexe du pied.

Article du livre ‘Comprendre et Apprendre la réflexologie’ des Editions Interéditions avec autorisation de l’auteur.

Les commentaires sont fermés.