Fatigue chronique

Si le patient souffre d’une fatigue chronique, il s’avère davantage
bénéfique pour son bien-être de limiter la durée du premier soin
à une demi-heure maximum. Son organisme étant affaibli, les
réactions secondaires consécutives aux soins seront prononcées et
son corps n’aura pas la possibilité de récupérer rapidement après le
soin. Un sentiment d’apathie supplémentaire peut perdurer pendant
72 heures. Ainsi, pour le confort du patient, le fait de réduire la
longueur de la première séance lui permettra de mieux intégrer et
digérer cette première consultation. Les soins suivants pourront être
plus longs, le patient retrouvant son tonus au fil des séances.

Les commentaires sont fermés.